Secteur du sport, remise en forme

Apprenti coureur, comment leur éviter la douleur de la voûte plantaire ?

0

La course à pied peut être un passe-temps sain et relaxant, mais elle s’accompagne de son propre lot de risques et de douleurs. Les douleurs de la voûte plantaire peuvent durer des semaines, voire des mois, et peuvent se transformer en fasciite plantaire à part entière si elles sont ignorées. Pour ne pas perdre le fil de votre programme de remise en forme et ne pas craquer à chaque pas, suivez ces cinq étapes pour arrêter les douleurs de la voûte plantaire avant qu’elles ne commencent.

Misez sur les bonnes chaussures de course

Les chaussures de course sont le produit d’une industrie de haute technologie spécialisée dans la structure des pieds. Tout comme il existe de nombreux types de pieds différents, il existe de nombreuses chaussures différentes conçues pour les soutenir. Certaines sont destinées à protéger les coureurs aux pieds plats, d’autres sont destinées à ceux qui ont une forte arche, et beaucoup d’autres encore ne sont pas du tout adaptées à la course.

Avant d’acheter des chaussures de course, prenez le temps de comprendre votre type de pied et les chaussures que les coureurs recommandent pour cette forme. Si les personnes à la voûte plantaire élevée bénéficient d’un rembourrage supplémentaire, les coureurs aux pieds plats doivent plutôt rechercher la stabilité et le soutien. Le choix d’une mauvaise chaussure peut vous faire souffrir plus que jamais, alors consultez un spécialiste du pied ou un expert en jogging avant de prendre la route.

Faites des étirements entre chaque course

Les étirements permettent d’assouplir les muscles, d’améliorer la circulation sanguine et d’améliorer progressivement votre souplesse. Alors que de nombreux coureurs s’arrêtent après avoir touché leurs orteils quelques fois, l’étirement de vos pieds peut les maintenir confortables et souples.

Fléchissez vos orteils, étirez vos mollets et faites-les rouler sur un objet cylindrique comme une bouteille d’eau, surtout juste après une course. Si vous avez un coach qui vous accompagne, n’hésitez pas à lui demander quelques exercices d’étirements qui vous permettront d’éviter les douleurs des pieds.

éviter douleur

Améliorez votre technique de course avec l’aide d’un professionnel

Les coureurs amateurs mettent souvent du temps à trouver leur rythme. En attendant, ils peuvent finir par endommager leurs os, leurs articulations et leurs tendons. La hauteur de vos voûtes plantaires modifie la façon dont vous courez. Les coureurs aux voûtes plantaires hautes sont plus susceptibles de développer des blessures osseuses, tandis que les coureurs aux pieds plus plats doivent se préoccuper davantage de leurs articulations et des tissus mous.

Perfectionner votre foulée peut vous aider à minimiser ces tensions. N’hésitez pas à vous inspirer des techniques disponibles auprès des sites spécialisés dans l’athlétisme tout en écoutant votre corps afin de trouver la technique adaptée à votre situation.

Allez en douceur lorsque vous débutez

Même si vous courez avec une forme parfaite, vos articulations et vos muscles ne peuvent supporter qu’un certain nombre d’abus avant de s’enflammer et de s’irriter. La course à pied façonne le corps de plusieurs façons, notamment en endurcissant les pieds.

Avant que vos pieds ne puissent supporter le stress des kilomètres sur la route, gardez votre temps de jogging court tout en augmentant progressivement la durée et la distance. Vous pouvez vous servir d’une montre connectée pour faciliter le comptage et découvrir votre performance après chaque séance. Cela va vous permettre d’avancer en toute confiance.

Choisissez des exercices à faibles impacts si vous souhaitez maigrir

Si vous commencez un programme d’exercice pour perdre du poids, vous devez être conscient de l’effet que les kilos en trop peuvent avoir sur vos pieds. La course à pied est un sport à fort impact. Chaque fois qu’un pied touche le sol, il absorbe le choc du poids de votre corps et vous propulse à nouveau vers le haut et vers l’avant. À la fin d’une longue course, cette force qui frappe vos pieds peut laisser même un coureur léger boiter pendant des jours.

Lorsque vous entamez le processus de perte de poids, envisagez de vous concentrer sur un sport à faible impact. La natation, la bicyclette et la musculation sont toutes des activités plus douces pour les pieds que le jogging. Au fil du temps, en gagnant en forme et en perdant des kilos, vous devriez pouvoir passer à la course à pied en endommageant moins vos talons et vos voûtes plantaires.

Rendez-vous chez un podologue dès qu’une douleur apparaisse

Même si vous êtes très prudent, il se peut que vous ayez des douleurs aux pieds. Votre premier réflexe sera probablement de vous ménager pendant quelques jours et de laisser la douleur s’atténuer d’elle-même. Mais si la douleur ne disparaît pas, cela peut être le signe d’une fasciite plantaire plus grave. Cette affection inflammatoire peut prendre des mois de soins pour guérir, et elle ne fera qu’empirer avec la poursuite de l’exercice.

Pour ceux qui sont sur Paris et les environs, votre votre podologue à paris 17 vous sera d’une grande aide dans la recherche de la solution parfaite pour mettre fin à vos problèmes de pieds. N’hésitez pas à le contacter pour prendre un rendez-vous et faire examiner vos pieds. Ce médecin spécialisé dans le soin des pieds saura vous accompagner non seulement dans le diagnostic de l’état de vos pieds mais aussi dans le choix de vos chaussures de courses et les bons gestes pour leur offrir le meilleur soin.

Ne laissez pas vos pieds faire dérailler votre programme de remise en forme et ne souffrez pas pendant une autre course alors que vos pieds sont de plus en plus mal en point. Si vous êtes enclin à souffrir de la voûte plantaire, cette affection peut être prise en charge par un professionnel. Prenez rendez-vous avec votre podologue et commencez à chercher un soulagement.

Vous savez maintenant comment prendre soin de vos pieds lorsque vous allez débuter à courir. Ces quelques conseils, vous éviterez de vous retrouver dans une situation difficile d’autant plus que nous parlons des pieds. Sachez que vos pieds sont les garants de votre liberté, assurez-vous d’en prendre soin !

Les bases de données : ce qu’il faut savoir

Article précédent

Vendre sa marque : pourquoi et comment ?

Article suivant

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.