Marketing, publicité et communication

Mise en œuvre d’une campagne de publicité réussie

0

Il est indéniable qu’Internet permet à de plus en plus d’entrepreneurs de créer leur propre entreprise et de commercialiser efficacement leurs nouveaux produits. Cependant, il semble y avoir une idée fausse de plus en plus courante lorsque ces entreprises essaient de générer une attention médiatique et une publicité pour leurs produits ou leurs entreprises. Au cours des dernières années, j’ai vu plus d’un client venir me voir à la recherche d’un « RP » pour susciter l’intérêt des gens pour ses produits ou son entreprise. C’est bien cela, « un RP ». Contrairement à ce que certains pensent, PR n’est PAS l’acronyme de « Press Release » (communiqué de presse), mais celui de « Public Relations » (relations publiques). Les RP sont bien plus qu’un simple communiqué de presse et cette distinction est très importante à comprendre.

Je frémis souvent lorsque je vois des articles d’experts en « marketing » bien intentionnés qui disent, en fait : « il suffit d’écrire un communiqué de presse, de le présenter aux médias et de s’asseoir et de récolter les bénéfices. » Malheureusement, c’est loin d’être aussi simple. Cette affirmation présuppose que le communiqué de presse est bien rédigé – contenant tous les bons éléments et les bonnes nouvelles pour attirer l’attention des médias – et qu’il est présenté et maintenu sur le bon marché des médias, ce qui est souvent l’échec de nombreuses campagnes de RP amateurs. Un communiqué de presse fait partie intégrante d’une campagne de RP. Mais un communiqué de presse seul ne fait pas une campagne de RP. Une campagne de RP/publicité réussie pour le produit de votre entreprise, votre site web ou autre doit inclure plusieurs, voire tous les éléments suivants:

  • Un produit intéressant, de qualité et digne d’intérêt pour les médias (et son public);
  • Un communiqué de presse ou un argumentaire concis et articulé – pas une publicité glorifiée – détaillant les avantages de votre produit/entreprise/site web et l’effet qu’il aura pour ses utilisateurs;
  • Une réserve de  » supportifs  » pour les médias – photos de produits (numériques et imprimées), échantillons de revues possibles, etc.
  • Une liste de médias longuement recherchée détaillant tous les médias applicables dont les profils éditoriaux correspondent au profil de votre produit/entreprise. Voici un détail important : les cibles de votre présentation doivent être des contacts médias  » spécifiques au nom  » et non pas seulement  » spécifiques au titre « . Je veux dire par là que l’étude de marché des médias que vous compilez doit vous donner des détails et non pas seulement la salle de presse ou le directeur de la rédaction de Tribune;

campagne de publicité

  • Un véhicule de contact média solide et digne de confiance qui met votre communiqué/kit média directement entre les mains du journaliste/rédacteur/producteur approprié et leur permet de répondre facilement à votre pitch. (Comme toujours, méfiez-vous des services de distribution de communiqués de presse qui, souvent, envoient sans discernement votre communiqué à des centaines de médias non ciblés, avec peu ou pas de résultats). Faites des recherches pour connaître le mode de réception préféré de vos cibles médiatiques – ne partez pas du principe qu’un courriel suffira. Que ce soit par courrier postal, par courriel, par télécopie ou par téléphone, les médias ne peuvent pas publier votre article s’ils n’en entendent pas parler. Pour une raison ou une autre, certains médias peuvent décider de ne pas inclure votre produit/entreprise dans un placement – mais ne les laissez pas dire que la raison est qu’ils n’ont pas été mis au courant;
  • Des relations médiatiques minutieuses pour répondre immédiatement aux demandes des médias (photos/interviews/échantillons de produits) et un suivi approfondi des contacts avec les médias sur plusieurs mois pour générer le plus de placements possible. Souvent, les médias ne peuvent pas répondre immédiatement à une proposition initiale en raison de délais rédactionnels serrés et du temps nécessaire pour passer en revue une multitude de propositions similaires. J’ai constaté, sans conteste, que l’intérêt des médias continue d’augmenter à mesure que vous réintroduisez le pitch et que vous  » secouez doucement la cage des médias  » au cours des semaines/mois suivants
  • Une sorte de capacités de suivi des médias – qu’il s’agisse de vos propres suivis médiatiques, de recherches sur Internet ou d’un service professionnel de coupures de presse ou de diffusion. Disposer de  » copies papier  » des placements générés par votre campagne de relations publiques peut s’avérer inestimable pour la commercialisation ultérieure de votre entreprise/produit. Les placements dans les médias constituent une validation unique de l’acceptation du marché pour votre entreprise/produit et peuvent vous aider à en convaincre de nouveaux clients.
  • Pensez au lancement d’une campagne de relations publiques/publicité comme faire voler un cerf-volant. Le communiqué de presse (qui détaille judicieusement votre produit/entreprise) est le cerf-volant. Mais si votre cerf-volant n’a pas la bonne quantité de corde, une bonne queue, un vent fort et la manipulation experte du cerf-voliste – il a très peu de chances de décoller. Mais si tous ces éléments sont en place, une campagne de RP/publicité peut faire décoller votre entreprise comme un cerf-volant lors d’un après-midi de brise printanière.

7 Stratégies de marketing dentaire à essayer cette année

Previous article

Comment rédiger une lettre d’annulation polie, mais professionnelle

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *