Management et stratégie d'entreprise

Style de management : les différents types pour manager une équipe

0

Le management est une notion entrepreneuriale qui revient dans tous les secteurs notamment la mode, l’informatique, la menuiserie, etc. Un bon manager est un guide qui sait gérer son équipe afin de révéler son plein potentiel. Voici les différents styles de management sur lesquelles, un manager peut compter pour administrer son équipe.

Management directif

Le management directif est le style de management le plus répandu et le plus ancien. Il révèle un style très autoritaire de l’organisation hiérarchique au sein d’une entreprise. Ce type de management reconnaît le manager comme seul et unique maître de l’entreprise. Il dirige ses collaborateurs et employés d’une main de fer sans tenir compte de leur avis. Son rôle principal est de structurer et d’organiser les relations de travail. Quelques facteurs clés caractérisent cette manière de manager. Il s’agit :

  • du manque de collaboration ;
  • une limitation des initiatives ;
  • une communication descendante ;
  • un suivi et contrôle total.

Ce type de management aussi connu soit-il connaît ses limites. Une atmosphère de tension et de frustration se crée, causant ainsi une rupture entre le manager et son équipe. Le management directif n’est à préconiser que dans les cas d’urgence pour limiter les discussions inutiles.

Management persuasif

Le management persuasif quant à lui est un style à la fois organisationnel et très relationnel. Le manager, dans ce cas, est beaucoup plus ouvert à la discussion et à la collaboration avec son équipe. Il essaye de convaincre ses collaborateurs du bien-fondé de ses agissements. Il ne cherche pas juste à le leur imposer. Le cadre de travail est moins régi par des règles et des procédures, mais plutôt par :

  • une valorisation de la personne ;
  • beaucoup de dialogues explicatifs et argumentatifs ;
  • une attention développée ainsi que des encouragements.

Manager de manière persuasive est très bénéfique et avantageux. Vos collaborateurs auront pleinement confiance en vous et n’hésiteront pas à vous faire part de leur idée. Cela favorise la communication ainsi qu’un climat de confiance. D’un autre côté, vous gardez toujours la position du boss c’est-à-dire d’un patron. Il s’agit d’un excellent compromis.

Style de management

 

Management participatif

Par contre, le management participatif est beaucoup plus convivial comme manière d’administrer. Au lieu de se concentrer sur le professionnalisme, le management participatif s’accentue plutôt sur le relationnel. Le manager a dans ce cas, l’objectif de créer une ambiance conviviale entre lui et ses collaborateurs. Rechercher l’entente et l’harmonie est un bon moyen de favoriser la collaboration. C’est la raison pour laquelle les entreprises mettent autant de temps et de moyens dans le développement personnel de leurs employés. Un travailleur qui se sent écouté, compris et encouragé aura toujours plus de force et de loyauté envers son entreprise. C’est le sentiment que le management participatif vise à mettre en place.

Management délégatif

Le management délégatif repose sur trois mots-clés : responsabiliser, déléguer et évaluer. Cette manière d’agir vise à autonomiser le processus de fonctionnement de l’entreprise. Valoriser chaque employé pour qu’il prenne conscience de son potentiel le rendra encore plus productif et autonome. Instaurer une telle dynamique au sein de l’entreprise permet d’améliorer les résultats de tout un chacun pour augmenter les bénéfices. Cette liberté de choix doit tout de même être suivie.

En somme, ces quatre styles de management présent leurs propres avantages et particularités. C’est à vous de choisir celui que vous préférez.

Développer son activité sur le web : comment s’y prendre ?

Article précédent

Modèle LCAG : qu’est-ce que c’est, application et limites de cette stratégie

Article suivant

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.