Recrutement, emploi et ressources humaines

Comment exceller dans le métier de barman ?

0

Le métier de barman offre l’opportunité de voyager et de faire des rencontres avec d’autres personnes. Bien au-delà de servir des boissons pour les clients, un barman doit également élaborer des cocktails tendances et s’occuper de l’animation dans un établissement. D’où l’importance d’être qualifié pour le poste pour mener à bien toutes les missions.

Les qualités d’un bon barman

Comme dans tous les métiers, l’excellence s’acquiert avec l’expérience surtout pour la mise en pratique des cocktails. Par ailleurs, anciens ou débutants, les qualités d’un bon barman demeurent inchangées. Déjà, il doit savoir garder son sang-froid. C’est surtout nécessaire pendant les moments où les clients affluents au bar. Un bon serveur pourra traiter rapidement et facilement chaque commande. Durant cette période, il est également essentiel d’avoir une bonne mémoire. De cette manière, il n’y a pas de risque que le consommateur reçoive une commande autre que celle qu’il a demandée. De plus, le fait de servir selon la file d’attente évite les mécontentements et par la suite le désistement de la commande.

Un bon bartender a également ses petites touches d’originalité. Cela lui permet de conquérir ses clients. Il peut s’agir de compositions de cocktail ou bien des mouvements particuliers avec des shakers. En plus de cela, la proactivité est un caractère essentiel. Elle permet d’être moins débordée pendant les pics de commande. Aussi, étant donné que le métier n’est pas de tout repos surtout lors d’un événement où il y a une création de bars éphémères, un barman doit avoir de l’endurance. Enfin, il se démarque toujours grâce à sa compétence relationnelle incomparable. Et malgré le stress et la fatigue, il doit toujours être de bonne humeur et rester disponible pour chaque client qui se trouve au comptoir.

qualité barman

Suivre des formations pour se perfectionner

Pour favoriser une montée en compétences dans le métier de barman, plusieurs cursus peuvent être pratiqués. La fin de ces études permet d’obtenir un diplôme reconnu par l’État. Déjà, il y a les formations initiales. Disponibles en CAP et en bac pro, elles permettent de se familiariser avec le service en salle ou la restauration rapide et collective. Pour les personnes qui souhaitent poursuivre une formation supérieure, il est possible de choisir la branche BTS management en hôtellerie et restauration. Ce parcours a l’avantage de fournir des savoirs sur la gestion et le management d’entreprise. Pour les personnes en reconversion professionnelle, il y a les formations continues qui permettent d’obtenir des certificats de qualification professionnelle.

Pour rester à jour sur les nouveautés ou pour acquérir de nouvelles pratiques, il est également conseillé de suivre des modules de perfectionnement. Ces derniers sont intéressants du fait qu’ils sont très centrés sur le métier en question. Donc, les participants pourront acquérir des connaissances complètes. De plus, dans ce genre de formation, les pratiques sont mises en valeur. Ainsi, il est possible de suivre une formation mixologie, d’organisation de bar ou d’entretien des équipements de travail. Pour les apprentissages théoriques, il y a la législation relative aux boissons alcoolisées, les règles d’hygiène et de sécurité à respecter et les procédures de réalisation des cocktails.

8 atouts publicitaires d’un ecouteur personnalisé

Article précédent

Des stickers personnalisés adhésifs pour animer ou décorer les vitrines de vos magasins

Article suivant

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.